Jade

 

Jade         Jadéite et Néphrite

Famille de pierres

 

Jadéite

Na Al[Si2O6]       Silicate de Sodium et Aluminium

 

Couleur : souvent vert, toutes les autres couleurs

Dureté : 6,5 – 7

Densité : 3,30 – 3,38

Clivage : aucun

Trace : blanc

Cristaux monocliniques : agrégat de grains et fines fibres entremêlés

Cassure : esquilleuse

Néphrite

Ca2(Mg,Fe)5[(OH,F) / Si4O11]2        Silicate de calcium et magnésium et Fer

 

Couleur : vert, également autres couleurs

Dureté : 6 – 6,5

Densité : 2,90 – 3,03

Clivage : aucun

Trace : blanc

Cristaux monocliniques : agrégat de fibres fines entremêlées

Cassure : esquilleuse, éclats aigus

 

 

 

 

 

 

 

_1080033

Pierre d’épanouissement et de prospérité

Elle fortifie les reins.

Le nom Jade remonte aux temps de la conquête espagnole en Amérique. Il signifie piedra de ijada – pierre des reins – car on le considérait comme un talisman et un remède pour les maux des reins et des coliques néphrétiques.  C’est en 1863 que le français Damour démontra qu’il existe deux minéraux différents – la jadéite et la néphrite – sous la dénomination « jade ». Puisque la différence entre les deux pierres est très difficile à établir, on continue d’utiliser le terme de jade indifféremment.

Pendant la préhistoire, on fabriquait des armes et des outils avec le Jade qui montre une grande résistance. C’est pourquoi la néphrite était appelée « pierre de hache ».

En Chine, le jade est une pierre culturelle et utilisé pour sculpter des figures mystiques et les symboles. Jusqu’aujourd’hui  le jade est travaillé en Chine, autant la néphrite que la jadéite importé de Birmanie. On fabrique des bijoux, vases, objets décoratifs et culturels.

Elle a toujours était le symbole du pouvoir, une pierre relative à l’empereur qui arborait un sceptre en jade lors des cérémonies. Les princes possédaient chacun une tablette en jade.

Le Jade représentait aussi la vie éternelle et la résurrection dans l’au-delà.

En France on associe le jade au 26 ans de mariage.

Couleurs de Jade

Le jade est généralement d’un vert plus ou moins prononcé.

Le vert vient du chrome.

La couleur bleu-vert est donnée par le cobalt.

Le titane donne du noir

Le manganèse donne du rose.

Le jade blanc est considéré comme le jade pur.

_1080036

 

Jadéite

L’enchevêtrement feutré de fibres et de microcristaux rend la Jadéite très tenace et résistante. Elle existe en pratiquement toutes les couleurs. Son éclat est mat sur  la cassure et son touché est gras après polissage. La Jadéite fait partie du groupe minérale de pyroxènes, elle est plus dur, plus dense et plus rare. Elle est considérée comme pierre précieuse.

Variétés :

Chloromélanite : Variété verte tachetée de noir, mélange de jadéite, diopside et aegyrine.

Jade Impériale : Jadéite birmane translucide de couleur vert émeraude attribuée au chrome. C’est la variété la plus recherché.

Jade-Albite : De couleur vert clair puissant, parsemé de taches vert foncé. Ce mélange d’Albite et de Jade se trouve en Birmanie. Les Birmane l’appellent  Maw sit-sit.

Jade du Yunnan : Appellation erronée d’une variété de Serpentine.

Gisements

Les gisements les plus importants se trouvent en Haute Birmanie. Ils se trouvent dans la Serpentine en inter-stratification ou en gisements secondaires.

D’autres gisements se trouvent en Canada, Chine, Californie, Kazakhstan, Japon, Mexique, Sibérie.

_1080034

Néphrite

Le nom vient du grec nephros – rein. Elle constitue une actinote compacte comme du feutre et est encore plus tenace que la Jadéite. Elle se rencontre presque dans toutes les couleurs, unie, nuageuse ou tachetée et aussi avec une pointe jaune. Son éclat est vitreux. Le plus apprécié est la variété verte. La Néphrite est plus répandue que la Jadéite.

Gisements

En Nouvelle-Zélande se trouve le gîte historique le plus réputé. La Néphrite se trouve dans des roches serpentineuses ou en pierres roulées. D’autres gisements se trouvent en Australie, Brésil, Canada, Chine, Alaska, Mexique, Russie, Taïwan et Zimbabwe.

 

Imitations

Il existe de nombreuses imitations en verre et en plastique. On trouve également du Jade d’une couleur artificiellement améliorée. Nombreuses pierres ornementales vertes sont présentées comme « Jade de … ».

En Extême-Orient, le Jade est décoloré puis teint et enfin plastifiés. Ce Jade est commercialisé sous le nom de « Jade B » ou « Jade C ».

Jade indien : Dénomination commerciale erroné pour l’aventurine ou le verre aventuriné.

Jade russe : Dénomination commerciale de la Néphrite du lac Baïkal en Russie.

Jade du Wyoming : Dénomination commerciale de la Néphrite de Wyoming pour du Jade matrix ou aussi d’une roche verte constituée d’un mélange trémolite-albite.