Peridot

Péridot (Mg,Fe)2 [SiO4]Silicate ferro-magnésien

Synonymes : Olivine ou Chrysolite

Couleur : vert-jaune, vert olive, brunâtre

Dureté : 6,5 – 7

Densité : 3,26 – 3,48

Clivage : imparfait

Trace : blanc

Cristaux orthorhombiques : prismes ramassés, striés verticalement

Cassure : esquilleuse, conchoïdale

 

 

Pierre de l’harmonie

La couleur verte du cœur, le fer (combativité) et le Silicate (dynamisme) se réunissent dans une harmonie qui permet de faire et laisser faire en toute tranquillité d’esprit.

 

 

_1080141

 

 

Chrysolite signifie en grec « pierre d’or », un terme qui désignait autrefois d’autres gemmes de couleur similaire. En minéralogie on utilise le terme Olivine qui rappelle la couleur vert olive du Péridot. Péridot désigne les termes intermédiaires d’une substitution isomorphique entre la Forstérite (Mg2[SiO4]) et la Fayalite (Fe2[ SiO4]).

Le Péridot a des éclats vitreux et huileux et est attaqué par les acides. La pierre est sensible à la pression et éclate facilement. Le Péridot chatoyant et le Péridot étoilé sont très rares. Un dédoublement des arêtes de facettes – la biréfringence – est une caractéristique d’identification pour le Péridot. Dans des spécimens épais, ce phénomène est visible à l’œil nu.

Pour éclaircir des Péridots foncés, les pierres sont chauffées.

Le Péridot est utilisé en bijouterie et, suite à sa sensibilité à la pression, souvent monté en serti clos. Il se taille souvent en taille émeraude mais aussi en taille brillant.

Au Moyen Age, il était fréquemment employé pour rehausser des ornements d’église et des objets de culte. Les Amérindiens d’Amérique du Nord l’ont toujours beaucoup estimé.

 

 

 

_1080143

 

 

Gisements

Aujourd’hui, le gisement principal de Péridot est situé en Arizona, dans la réserve Apache de San Carlos. D’autres gisements se trouvent en Birmanie, Afrique du Sud, Australie, Brésil, Chine, Kenya, Mexique, Pakistan, Sri Lanka, Tanzanie et aussi en Norvège.